Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > Espèces exotiques envahissantes

Espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes sont considérées comme une des causes principales de l’érosion de la biodiversité mondiale. Il s’agit d’espèces introduites par l’Homme, de manière volontaire ou accidentelle, hors de leurs aires de répartition naturelles et qui menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes. Les milieux aquatiques ne sont pas épargnés par le phénomène, et les exemples sont nombreux aussi bien pour la faune (écrevisses, ragondins, etc.) que pour la flore (renouées asiatiques, jussie, etc.).

La détention, le transport et la vente des espèces suivantes, à l’état vivant sont interdits :

Poissons :

Goujon de l'Amour : Perccottus glenii (sa présence en Meurthe-et-Moselle n'est pas avérée)

Michal Grabowski

Pseudorasbora : Pseudorasbora parva

Seotaro

Ecrevisses :

Ecrevisse américaine : Orconectes limosus

Ecrevisse américaine virile, Ecrevisse à pinces bleues : Orconectes virilis

Ecrevisse de Californie, Ecrevisse signal : Pacifastacus leniusculus

Ecrevisse de Louisiane : Procambarus clarkii

Ecrevisse marbrée : Procambarus fallax

Pour rappel :

Il est interdit de remettre à l'eau les espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques : perche soleil, poisson-chat, écrevisses exotiques (Art. R432-5 du code de l'environnement)

Il est interdit d'utiliser comme appât :

- les espèces faisant l'objet d'une taille légale de capture : brochet, Truite fario, Truite arc-en-ciel, Saumon de fontaine, black-bass, Ombre commun, sandre, corégone

- les espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques (perche-soleil, poisson-chat, écrevisses exotiques)

- les espèces absentes de la liste des espèces présentes en France métropolitaine : principaux exemples : aspe, gobies

- les espèces protégées définies par l'arrêté du 8 décembre 1988 : exemples : vandoise, Lamproie de Planer, bouvière

Il est possible de remettre à l'eau immédiatement et sur le lieu de capture :

- les espèces absentes de la liste des espèces présentes en France métropolitaine : principaux exemples : aspe, gobies

- le brochet, sandre, perche et black-bass en 1ère catégorie depuis 2016 (Art. L432-10)