Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > Fiche actualités > L'AAPPMA de Pagny-sur-Moselle passe en réciprocité en 2018

L'AAPPMA de Pagny-sur-Moselle passe en réciprocité en 2018

Publié le 14/12/2017

Le conseil d'administration de la gaule pagnotine, présidé par Monsieur Bernard KIRCH, a décidé d'intégrer la Réciprocité 54 et la réciprocité interfédérale (URNE). Une excellente nouvelle pour les pêcheurs locaux qui pourront, s'ils le souhaitent, acheter une carte interfédérale pour augmenter leurs droits de pêche.



A propos de la réciprocité, nous vous proposons l'interview de Daniel LECLERE, Président de l'AAPPMA "Les hameçons de l'Aroffe", sur les causes et les conséquences du passage de son AAPPMA en réciprocité :

Bonjour Daniel, pouvez-vous présenter rapidement l’AAPPMA de Favières ?

Bonjour, l’AAPPMA "les Hameçons de l’Aroffe" a été créé en 1946 et s’est progressivement étendue autour de l’Aroffe et des étangs de Favières et Bulligny. Nous gérons donc 2 plans d’eau d’environ 2ha à Favières et Bulligny, et 24 kilomètres de rives sur l’Aroffe, une petite rivière de 1ère catégorie du domaine privé, entre les communes d’Aroffe et Vannes-le-Châtel.

FDAAPPMA54

L’AAPPMA est entrée dans l’URNE en 2015 et en Réciprocité 54 en 2017. Quelles ont été les motivations de l’AAPPMA pour entrer en réciprocité ?

Plusieurs raisons nous ont poussées à être en réciprocité. La première était la baisse constante des effectifs. Le fait d’être non-réciprocitaire ne permettait pas aux pêcheurs qui prenaient leur carte dans l’AAPPMA d’aller pêcher ailleurs. Et la demande locale était de plus en plus forte, on entendait souvent les pêcheurs au bord de l’eau et chez les dépositaires demander que l’AAPPMA passe en réciprocité de façon à ce qu’ils puissent profiter d’un linéaire de pêche plus étendu, dans la Meuse ou dans les Vosges… et même ailleurs !

Le fait que l’AAPPMA touche également de l’argent de l’URNE lorsqu’elle est en réciprocité a aussi été motivant. Nous pouvons désormais porter des projets supplémentaires grâce à cela (animations, mise en place de panneaux d’information au bord de l’Aroffe et de l’étang de Bulligny, empoissonnements supplémentaires…etc).

Suite à la réciprocité, avez-vous perdu ou gagné des pêcheurs ? Et avez-vous constaté une augmentation notable de la fréquentation des parcours ?

C’est simple, le nombre de membres actifs a plus que doublé l’année au cours de laquelle nous sommes entrés dans l’URNE. Cela prouve bien que cela répondait à une certaine attente. En toute logique, puisque nous avons vendu plus de cartes, la fréquentation des berges a augmenté, quoique cela dépende des secteurs et des périodes. Mais nous n’avons pas noté d’augmentation d’actes d’incivilité ou d’infractions. Au contraire, nous considérons que la fréquentation de nos parcours de pêche est une bonne chose, qui prouve la bonne santé de l’AAPPMA et qui permet justement de tenir notre rôle de sentinelles des milieux aquatiques.

En résumé, notre entrée dans la réciprocité est très largement positive et je n’ai encore entendu personne s’être élevé contre ça, au contraire, nos pêcheurs sont ravis de pouvoir choisir d’acheter une carte interfédérale pour pratiquer leur passion sur de nouveaux parcours s’ils le souhaitent.

Merci Daniel pour votre retour, et à bientôt au bord de l’eau.

Retour à la liste des actualités