Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > Fiche actualités > COVID - Informations sur la pratique de la pêche

COVID - Informations sur la pratique de la pêche

Publié le 28/10/2020

Retrouvez ici les informations relatives à la pratique de la pêche en fonction des restrictions liées au COVID19 qui émanent du gouvernement (mise à jour régulière).

25/11/2020 (17h15)

Communiqué FNPF :

Le confinement largement allégé, la pêche de loisir redevient possible.

Les annonces du président de la République du 24 novembre 2020 confirment un assouplissement salutaire du confinement en général et pour notre activité en particulier.

La FNPF n’a cessé, depuis le début de cette pandémie, de rappeler le caractère solitaire de notre activité et la possibilité de l’exercer sans risques sanitaires avérés notamment grâce aux gestes barrières. C’est l’objet des nombreux échanges avec naturellement le ministère de l’Ecologie mais également l’Elysée et Matignon.

Activité de pleine nature, la pêche est une activité non seulement possible mais surtout souhaitable dans un contexte anxiogène.

Une note du ministère de l’Ecologie datée du 13 novembre fixe le cadre suivant :

- Contre l’avis de la FNPF, la pêche de loisir est suspendue y compris dans le « 1km et dans l’heure »,

- Les missions d’intérêt général des structures associatives de pêche de loisir peuvent être maintenues dans le cadre d’une autorisation préfectorale (surveillance, études, régulation…).

Hier soir, le président de la République a posé un cadre modifié de nos déplacements et l’on peut notamment relever :

- L’autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 km et pour une durée maximum de 3h00,

- L’autorisation des activités extra-scolaires de plein air.

La FNPF a immédiatement sollicité la modification de la note du 13 novembre afin de la mettre en cohérence avec l’assouplissement annoncé par le président de la République.

C’est dans ce contexte que le ministère de l’Ecologie a préparé une note aux préfets leur rappelant que la pêche, exercée individuellement ou par des membres de la même cellule familiale, est possible dans le cadre de la durée maximale de 3h00 et dans un rayon de 20 km à compter du 28 novembre.

Les dérogations liées aux missions d’intérêt général de nos structures sont confirmées.

Avec nos adhérents nous continuons de regretter cette suspension par l’Etat de notre loisir pendant plusieurs semaines en cette année 2020.

Nous leur témoignons notre gratitude pour leur confiance malgré cette situation totalement indépendante de notre volonté.

La FNPF remercie tous ceux et toutes celles qui ont permis cet allègement des contraintes de notre loisir.

Nous rappelons que :

- la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche. C’est une compétence de l’Etat et de lui seul.

- le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

- que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

25/11/2020 (8h)

Suite à nos sollicitations, nous avons reçu une première réponse de la part du député Thibault Bazin, que nous remercions pour sa prise de position dans notre sens.

En ce qui concerne les annonces gouvernementales d'hier, nous attendons la parution du décret ministériel les mettant en place avant toute interprétation. D'ici samedi, la situation reste inchangée (la note ministérielle n'est pas opposable à un tiers, pas d'arrêté préfectoral, etc., voir les publications précédentes).

Nous revenons donc vers vous rapidement.

Voir l'image en grand

21/11/2020

  • Les Fédérations Nationales de Pêche (FNPF), Équitation, Voile, Chasse et Golf ont envoyé un courrier conjoint au Président de la République et au Premier Ministre, afin de plaider pour que les activités de plein air puissent faire partie des premières mesures d’assouplissement du confinement, susceptibles d’être mises en œuvre dès le premier décembre.
  • Notre Fédération Départementale a sollicité le Préfet de Meurthe-et-Moselle et le Service Interministériel de Défense et de Protection Civile de la Préfecture, afin d’obtenir des réponses quant à l’interdiction de pêche affichée, sans texte règlementaire à l’appui, dans le cadre des sorties quotidiennes. Ces sollicitations restent sans réponses à ce jour.
  • Notre Fédération a également sollicité des sénateurs et députés afin de plaider pour une demande de repositionnement du Ministère vis-à-vis des activités de plein air dans le cadre des sorties quotidiennes et plus globalement, pour un droit d’accès à la nature, dont les bienfaits ne sont pas à prouver.

Depuis le début du confinement et malgré l'incompréhension générale, nous entretenons des échanges permanents avec les services préfectoraux, nous continuons de défendre notre loisir et ses bienfaits.

Nous vous tenons bien entendu informés de toute avancée sur l’ensemble de ces sujets.

L’équipe de la Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

18/11/2020

Nous avons reçu un mail de la préfecture nous affirmant que la pêche est interdite dans le cadre du décret du 29 octobre 2020.

Toutefois, nous restons dans l'attente, d'une part, des raisons qui ont mené à cette prise de position et d'autre part du texte règlementaire, ou de l'article dudit décret, précisant la liste des activités individuelles interdites citant la pêche comme telle dans le cadre des sorties quotidiennes.

17/11/2020

À la vue des nombreuses publications à ce sujet et même si nous ne souhaitions communiquer que sur des éléments concrets, nous devons faire un point sur cette situation ubuesque.

La pratique de la pêche de loisir, pendant le confinement, devrait être interdite.

Cette décision est nationale et provient directement du Ministère de la Transition Écologique.

Malgré des ententes trouvées localement suite à des démarches effectuées jusque-là en parfaite transparence, malgré la rencontre entre la Fédération Nationale pour la Pêche en France et la Secrétaire d’État à l’écologie, malgré les conditions de pratique d’un loisir compatible avec les mesures barrières, malgré une annonce du premier ministre précisant que les conditions de confinement restaient inchangées, la pêche devrait désormais être interdite.

De manière factuelle, la pêche ne serait même plus possible dans le cadre des sorties quotidiennes.

La pêche dans les étangs privés serait également interdite.

La seule « possibilité », s’il en est, serait de pêcher sur son lieu de résidence.

Les actions des bénévoles et salariés dans le cadre des missions d’intérêt général des associations resteraient possibles (inventaires, sauvetages, surveillance, etc.) et encadrées.

L’emploi du conditionnel est lié au fait qu’à ce jour, les préfets ont reçu une note du Ministère, qui n’a pas de valeur réglementaire.

Nous n’avons eu aucune information, à ce jour, de la part de nos services préfectoraux.

Soyez assurés que nous sommes atterrés par cette décision, qui survient après de trop nombreux silences, doutes et confusions et qu'elle ne nous satisfait aucunement. Nous sommes, en effet, pleinement conscients de la frustration et l’incompréhension ambiantes, qui sont également les nôtres, en dépit des efforts visant à maintenir un accès à notre passion, qui ne semble pas être considérée comme une activité physique individuelle.

Le droit d’accès à la nature et les bienfaits qu’il apporte devraient être un élément constitutif fondamental de notre société. Ce sont notamment ces valeurs que défendent les structures associatives de la pêche de loisir, tout en s’efforçant de conserver un esprit critique et objectif.

Nous vous tiendrons informés de toute évolution de la situation.

Nous restons mobilisés et nos actions continuent.

Prenez soin de vous.

L’équipe de la Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

30/10/2020

Dans le contexte actuel, la pratique de la pêche n'est possible que dans le cadre des sorties quotidiennes liées à l'activité physique individuelle, dans un rayon d'un kilomètre autour du domicile et pour une durée d'une heure maximum.

Nous en appelons donc au bon sens et à la responsabilité de chacun.

Nous rappelons que nous ne sommes pas à l'origine de ces décisions et que nous relayons simplement les informations du gouvernement.

Le siège de la Fédération sera fermé au public pendant la durée du confinement mais l'ensemble de l'équipe poursuit ses missions en télétravail et sur le terrain.

Enfin, nous avons une pensée solidaire pour tous les détaillants, moniteurs guides de pêche et autres acteurs de notre domaine en cette nouvelle période difficile.

Prenez soin de vous.

L'équipe fédérale 54

Communiqué de la FNPF envoyé le 30/10 :

Les annonces du président de la République et du Premier ministre confirment la mise en place d’un confinement national en vue de lutter contre la propagation de la Covid-19.

Si la pêche n’est pas interdite, elle est néanmoins largement impactée.

Le décret* paru ce jour a sérieusement réduit et encadré la liberté de se déplacer, le tout avec une verbalisation possible pour les contrevenants.

Il indique en son article 4 que :

« Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit à l'exception des déplacements pour les motifs suivants en évitant tout regroupement de personnes : …/…

6° Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes…

Nous vous invitons le cas échéant à consulter le site du gouvernement pour de plus amples renseignements : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Par conséquent, l'activité de pêche doit être suspendue dès lors qu’elle

ne rentre pas dans ce cadre.

Nous vous rappelons que :

- la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche,

- le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

- que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

NOUS VOUS REMERCIONS DE BIEN VOULOIR LARGEMENT COMMUNIQUER

AUPRES DE VOS AAPPMA ET DES ADHERENTS DE VOTRE DEPARTEMENT.

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

*Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire,https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143?r=dprCNMrawG

Le président de la FNPF

Claude ROUSTAN


29 octobre 2020

En attente du décret qui précisera les modalités du confinement annoncé hier, qui devrait paraître dans la journée.


23 octobre 2020 : pêche et couvre-feu

Suite aux annonces du gouvernement et comme vous vous en doutez, la pêche de nuit ne sera plus possible à compter de demain soir, vendredi 23 octobre à minuit (fermeture initialement fixée au 31 octobre). Nous vous remercions de considérer le fait que nous ne sommes en rien à l’origine de ces mesures.

Voici le message envoyé aux Fédération par Mr Claude Roustan, Président de la FNPF

"Je reviens vers vous suite aux dernières annonces du Gouvernement, étendant le dispositif de couvre-feu lié au Coronavirus et concernant à ce jour 54 départements.

Les pêcheurs sont semble-t-il nombreux à s’interroger et à nous interpeller sur la possibilité de continuer à exercer leur activité de pêche de loisir pendant cette période de couvre-feu.

Je rappelle qu’à ce jour il n’y a pas de dérogation prévue par les arrêtés concernant notre activité et il n’est pas dans les possibilités de la FNPF d’autoriser ou pas la pratique de la pêche.

Comme nous l’avons fait pendant le confinement nous vous demandons de respecter scrupuleusement les consignes gouvernementales et par conséquent, dans l’ensemble des départements concernés (et les cas échéant ceux qui le deviendraient), de bien vouloir surseoir à tout acte de pêche durant toute la période de couvre-feu.

Dans ces départements et partout ailleurs, toutes les recommandations sanitaires restent en outre de rigueur. Appliquons les gestes barrière, prenons soin de nous et de nos proches.

Nous espérons que cette mesure sera de courte durée et vous comprendrez, qu’en raison de la situation inédite que nous vivons actuellement, la priorité reste avant tout, la santé de nous tous.

Nous comptons sur vous pour appliquer ces consignes et les relayer le plus largement possible auprès des adhérents.

Dans l’attente, nous renouvelons notre infinie gratitude au personnel médical dans son ensemble pour son dévouement et son professionnalisme et bien entendu tous ceux qui œuvrent journellement pour enrayer cette pandémie.

Bien cordialement. "

Claude ROUSTAN

Président de la FNPF

Retour à la liste des actualités