Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Études en cours

Études en cours

Etude de la restauration de plusieurs annexes hydrauliques sur le Madon

L’Etablissement Public Territorial de Bassin Meurthe-et-Madon fixe pour objectif, dans le cadre du Programme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI), à la Fédération de Meurthe et Moselle ainsi que celle des Vosges, la restauration de douze annexes hydrauliques sur le cours d’eau « Le Madon » en faveur notamment du Brochet. En effet, cette espèce se voit menacée par la perte de ses sites de reproduction, représentés majoritairement par les annexes hydrauliques.

L’objectif départemental (54) est donc de restaurer au minimum une annexe hydraulique par année sur les 6 ans du PAPI (2020-2026). Afin de mener au mieux cette étude, un plan de pluriannuel de gestion et d’inventaire de ces annexes hydrauliques, est actuellement en cours de rédaction.

FDAAPPMA54

Bras mort à Ceintrey

La restauration de ces habitats s’intègre à la reconquête d’un bénéfice perdu historiquement en termes de fonctionnalité hydraulique mais également de frayères à Brochet, espèce tant recherchée par nos pêcheurs.

FDAAPPMA54

Bras mort à Pont-Saint-Vincent

Etude de la restauration de plusieurs annexes hydrauliques de la Vezouze

Suite à l’inventaire réalisé en 2020, 3 sites seront étudiés en détail afin de proposer des aménagements à réaliser pour améliorer leur fonctionnalité pour la reproduction du brochet.

FDAAPPMA54


Etude de la restauration d’une annexe hydraulique sur la Moselle

L’étude du bras mort de Gondreville a démarré en 2020, malheureusement le premier confinement n’a pas permis de réaliser l’ensemble des protocoles pour finaliser et proposer un scénario de restauration. L’étude de ce site se poursuit donc en 2021.


Etude de la restauration d’une annexe hydraulique sur l’Yron

L’AAPPMA de Jarny a sollicité la Fédération pour réaliser une étude sur le site du Bois de Sapin à Jarny. L’objectif est d’évaluer sa fonctionnalité en tant que frayère à brochet pour ensuite proposer des mesures de restauration.


Suivi-post travaux de la restauration d’un bras mort à PAM (projet tutoré)

Les étudiants du BTS de Pixérécourt vont réaliser le suivi post-travaux de la Saussaie Voirin à Pont-à-Mousson. Ce bras mort a été restauré en 2016, et cinq ans après, il est temps de faire le bilan et éventuellement d’adapter la gestion du site à son évolution naturelle.


Scalimétrie

Dans le cadre de l’article R436-19 du Code de l’Environnement, la Fédération a demandé à l’Administration une augmentation des tailles légales de capture à 60 cm pour le brochet, 50 cm pour le sandre, 25 cm pour la truite et 35 cm pour l’ombre pour l’année 2017. Suite à un refus, la Fédération sollicite les pêcheurs du département pour la récolte de données permettant d’appuyer une nouvelle demande de modification des tailles légales de capture de différentes espèces.

Ainsi, nous sollicitons les pêcheurs volontaires pour nous renvoyer des échantillons d’écailles prélevées sur les poissons capturés, afin de déterminer la taille de première reproduction.

Si vous souhaitez contribuer à cette étude, vous trouverez ci-dessous les indications à respecter :

1. Les espèces concernées sont la Truite fario, l’Ombre commun, le brochet et le sandre.

2. Effectuer des prélèvements sur toutes les classes de tailles de ces espèces.

3. Les réaliser sur la partie postérieure du poisson au-dessus de la ligne latérale, dans une zone exempte de toute blessure, comme indiqué sur les schémas suivants :

4. Pincer l’écaille avec une pince fine puis faire coulisser l’écaille vers l’arrière.

Le prélèvement peut aussi s’effectuer avec une lame fine de couteau ou une pointe métallique peu
aiguisée.

5. Prélever dix à douze écailles par poisson, par exemple six écailles par flanc, en évitant
qu’elles ne se touchent pour minimiser la blessure. Important : ne pas prélever d’écaille sur la
ligne latérale. S’humidifier les mains au préalable et poser le poisson sur un support humide.

6. Déposer les écailles dans une petite enveloppe ou autre sachet en papier. Indiquer sur le
sachet le cours d’eau ou plan d’eau de capture, la commune et la taille du poisson (au millimètre
près idéalement).

7. Envoyer ou déposer vos prélèvements à la FDAAPPMA54 (50 rue du dr Bernheim 54000 Nancy).

Pour plus de renseignements relatifs à ces prélèvements, n’hésitez pas à nous contacter.


Merci d’avance !